Accueil du site - 04 - Déroulement et enjeux - 02 - Cycle 3

Débat sur la justice - CM1-CM2 - Ecole Paul Blet - Fin 1998 Notes par Sandrine Filâtre

Publié le samedi 3 mars 2007.


Débat sur la justice - CM1-CM2 - Ecole Paul Blet - Fin 1998 Notes par Sandrine Filâtre

  Animateur : Dans les réponses que vous avez données au questionnaire, il y avait des confusions. Il aurait fallu vous poser les questions différemment : est-ce qu’on a été juste ou injuste avec vous ?
  Elève : Moi, je me suis fait fâcher pour rien.
  E : Quand on est plusieurs à avoir fait des bêtises, mais il n’y en a que certains qui se font fâcher.
  E : On avait une maîtresse qui était injuste, elle nous donnait toujours des punitions, faisait des mots aux parents.
  A : Pourquoi c’est injuste ?
  E : Parce qu’elle met des punitions.
  A : C’est injuste, les punitions ?
  E : Non, c’est le fait d’être grondé.
  E : Quand tout le monde est puni pour la faute d’une personne.
  E : Une maîtresse nous avait dit de ne pas parler fort et elle nous a quand même mis une punition alors qu’on faisait ce qu’elle nous avait dit.
  A : Pourquoi c’est injuste ?
  E : On ne le méritait pas du tout.
  E : Un jour, un élève a dit un gros mot et a eu une punition, un autre a dit un gros mot et n’a rien eu.
  A : Tout le monde n’est pas traité de la même façon.
  E : Quelqu’un avait provoqué la maîtresse et a été puni,je trouve que c’estjuste qu’il ait été puni. (...)
  A : J’ai lu qu’être juste pour vous, c’est metrre la table, être gentil. Il y a quelque chose qui ne va pas pour moi.
  E : La punition c’est juste et injuste, parce que ça peut corriger nos bêtises. Mais c’est injuste de donner des punitions.
  A : Pourquoi ?
  E : C’est juste parce que ça corrige ce qu’on fait.
  A : Pourquoi c’est injuste ?
  E : Tirer les cheveux, les oreilles, c’est injuste.
  A : Donne-moi un exemple de punition juste !
  E : ???
  E : Il y a des punitions justes mais on pourrait utiliser d’autres moyens ; par exemple, mettre un mot ou faire copier 100 fois la bêtise qu’on a faite.
  E : La punition, c’est juste car l’élève a arraché une page comme ça il ne le fera plus.
  E : Un jour, je me suis pris une punition pour quelque chose que je ne comprenais pas,j’ai demandé pourquoi, j’en ai eu une autre. Ce qui est injuste, c’est d’avoir été puni alors que je demandais juste.
  A : On peut s’expliquer calmement alors... Les punitions ont-elles un rapport avec votre attitude ou parce que vous avez été injuste ?
  E : Bin non,j’ai été juste, j’avais rien fait.
  A : C’est toi qui a été juste ou la maîtresse qui a été injuste ? Réfléchis-y Est-ce qu’entre vous, vous pouvez être injustes ? Est-ce que faire ce que l’on doit faire, par exemple, ne pas courir dans la classe, est-ce que c’est juste ?
  E : Non.
  E : Des fois , on est injustes entre nous car on se dit des méchancetés, des insultes.
  E : Quand on ne se connaît pas, on se dit des méchancetés. C’est injuste.
  E : Une cantinière nous disait de goûter la crème et après de la finir puisqu’on l’avait commencée.
  A : Elle ne se tenait pas à ce qu’elle disait.
  E : Quand ma soeur met le bazar, elle n’est pas fâchée ; mais c’est moi qui suis grondée.
  E : C’est normal, tu es responsable, c’est toi la plus grande.
  E : Sa mère a raison de la fâcher, elle est responsable de sa soeur. Moi, je suis responsable de mon frère. Une fois, je l’ai mal surveillé, il s’est fait mal, je me suis fait fâcher.
  A : Est-ce que tu penses que c’est ton rôle ?
  E : Non, mais on est plus grand, on peut comprendre.
  E : Je trouve que Léonor ne doit pas se faire fâcher, les deux doivent se faire fâcher.
  E : Moi, je trouve ça injuste car les petits se font toujours plus aimer.(...)
  E : Ce que je remarque, c’est que dans les exemples, il y a du juste et de l’injuste. Pour l’histoire de la grande et de la petite soeur, même si elle est petite il faut qu’elle fasse attention.
  E : Je pense que c’est un petit peu juste, quand elles se bagarrent, elle lui fait mal.
  E : Oui, mais sa soeur n’est jamais punie.
  A : Vous n’êtes pas traités de la même façon. Est-ce que tous les enfants, tous les élèves, tous les hommes doivent être traités de la même façon ?
  E : Tout le monde doit être traité pareil, ma soeur et moi on est traitées de la même façon.
  E : Ma maman donne des bonbons aux plus petits mais pas à nous.
  A : Alors tout le monde doit être traité de la même façon ?
  E : Si on ne traite pas de la même façon, ça fait un peu du racisme.
  A : C’est comme le racisme, c’est-à-dire des discriminations, des distinctions entre les hommes. Mais le racisme, c’est plus particulier (...)
  E : Quand il y a des invités, ma mère donne plus aux invités qu’à moi. Elle me fâche alors que mes cousins étaient avec moi pour faire des bêtises.
  E : C’est normal, c’est pas son fils.
  E : Si on traitait les grands et les petits de la même façon on ne serait plus des grands, on serait des petits. C’est normal que les petits fassent des bêtises parce qu’ils sont petits.
  E : Je ne trouve pas ça normal car ils comprennent un peu quand même.
  E : S’il y en a qui se font plus fâcher, c’est qu’il y a de bonnes raisons.
  E : Mais ce n’est pas de notre faute Si on est plus grand.
  E : Il ya une différence entre les filles et les garçons, les filles sont moins punies.
  E : Une fille fait une bêtise, la maîtresse lui dit rien et un garçon si.
  E : Peut-être parce que les filles sont plus sages.
  A : Tu trouves ça juste ou injuste ?
  E : Normalement, ça devrait être pareil.
  E : C’est parce qu’on est plus intelligentes.
  A : Essaie de t’expliquer ! Faire moins de bêtises, ça veut dire que vous avez un bon comportement, moins turbulent ?
  E : Moi, je trouve qu’il n’y a pas de différence entre les filles et les garçons.
  E : Je voudrais savoir pourquoi Sidonie trouve que les filles sont plus intelligentes.
  E : Des fois, les filles font moins de bêtises.
  E : Si on sent qu’on est en train de faire une bêtise, on s’arrête à temps. C’est une forme d’intelligence.
  E : Nous les mecs, on sait calculer la distance entre le ballon et notre but.
  E : Les filles sont des filles modèles et les garçons ressemblent à des loubards.
  E : Je ne suis pas d’accord, il n’y a pas de différence entre les garçons et les filles. C’est pas chacun sa cour ;
  A : Est-ce que pour vous il devrait y avoir une différence entre les garçons et les filles ? Est-ce que ces différences sont justes ou injustes ?
  E : C’est juste les différences car on n est pas pareils.
  E : Non, il n’y a pas de différence car chacun peut faire ce que fait l’autre.
  A : Est-ce que c’est justifié que l’on fasse des différences ? Il y a une différence physique mais ce que l’on peut discuter c’est le comportement. Il y a des comportements de fille et des comportements de garçon, mais il n’y a pas de plus ou de moins. Peut-on se comporter différemment avec les filles et les garçons ?
  E : C’est vrai que les filles jouent pas bien au foot mais nous aussi, on a commencé à apprendre.
  A : Est-ce qu’on est dans le domaine du juste ou de l’injuste ?
  E : Un peu, on a voulu jouer au foot, ils n’ont pas voulu nous laisser essayer.
  E : Si tout était pareil, la vie serait nulle.
  E : Les garçons nous laissaient pas notre chance.
  E : On est presque pareils car un jour on va se marier.
  A : Tu peux t’expliquer ?
  A : Tu penses qu avec l’âge les tensions entre les garçons et les filles vont s’arranger ? (...)
  E : Je trouve ça juste qu’il y ait des différences entre garçon et fille, mais ce qui est injuste c’est qu’elles soient moins punies.
  A : C’est injuste quand quelqu’un n’est pas traité de la même façon que les autres.
  E : Quand on est grand, on peut être dans un groupe de copains, il peut y avoir des filles, ça ne change rien. (...)
  A : Vous étiez d’accord pour dire qu’on est pas tous traités de la même façon et que c’est injuste. Est-ce que vous ressentez une différence de traitement entre les garçons et les filles ? Est-ce que les adultes traitent différemment les garçons et les filles ? Est-ce que c’est juste ou injuste ? Hugues disait qu’il y a des différences de comportement mais que c’est pas juste qu’on soit traités différemment. (A propos du foot) Les filles pensent que c’est injuste parce qu’on ne leur laisse pas leur chance, mais tu penses que c est juste parce qu’elles ne prennent pas leur chance. Ce serait quoi être juste dans ce cas-là ? Est-ce que ça ne serait pas aider quelqu’un qui a moins ?
  E : Moi, je ne vois pas le rapport entre êtrejuste et injuste et les garçons et les filles.
  A : Je vois qu’il y a des choses qui sont ressenties fortement par rapport aux filles. (...)
  E : Je trouve ça injuste qu’on mette des classes de CMI-CM2. Les CM2 sont très gentils avec nous mais je suis séparée de ma copine.
  E : Je trouve que ça serait mieux une classe de CMl et une classe de CM2.
  A : Pourquoi ?
  E : On voudrait rester ensemble.
  A : Il y a deux choses, le fait qu’on soit avec les CM2 et le fait que l’on soit séparé de ses amis. Ce qui revient, c’est le fait que l’on puisse être traité différemment.
  E : C’est bien, les CMI peuvent écouter ce que les CM2 apprennent.
  A : Est-ce qu’il y a un risque de traiter les gens différemment ? Est-ce que c’est juste ou injuste ?
  E :Il y a un petit risque car les CMl veulent être aussi forts que les CM2.
  A : Tu penses que chacun doit rester à sa place ?
  E : Je trouve que parce qu’ils sont plus vieux, ils prennent tous les droits.
  A : Pensez-vous que les CM1 et les CM2 doivent être traités de la même façon ?
  E : Les CM2 n’ont pas le même programme donc pas le même travail.
  E : Ce qui serait juste, c’est de traiter tout le monde de la même façon.
  E : Les CM1 sont plus petits donc il faut autre chose.
  A : Mais c’est au niveau des apprentissages, comment ça se passe au niveau des comportements ? Il y a peut-être le comportement des maîtresses avec les élèves ? le comportement des élèves entre eux ? Comment ça se passe ? Est-ce que c’est juste ou injuste ?


Répondre à cet article